Des entreprises privées et publiques du milieu du CBD ont débloqués des moyens contre la crise du coronavirus. Des dons de désinfectants et de fournitures sont mis en place.

À une époque sans précédent de l’histoire mondiale, les entreprises de chanvre et de CBD interviennent et font leur part contre le coronavirus :

  • Donation des fournitures médicales comme des gants et des masques
  • Don des bénéfices de la vente de produits aux cuisines et aux organisations à but non lucratif
  • Conversion de leurs opérations pour fabriquer un désinfectant pour les mains. Destiné aux travailleurs médicaux de première ligne et les responsables de la sécurité publique

L’objectif est de rediriger la production

Fin mars, la Food and Drug Administration (FDA); des États-Unis a déclaré qu’elle ne prendrait pas de mesures contre les fabricants qui ne sont pas déjà réglementés par l’agence. Cela uniquement s’ils fabriquaient des désinfectants pour les mains en suivant certains protocoles bien précis.

En réponse, plusieurs transformateurs de chanvre ont converti leurs opérations de CBD pour produire un désinfectant pour les mains à base d’éthanol. Cela afin de garder leur personnel employé pendant la récession économique causée par l’épidémie de coronavirus.

Ce n’est pas une conversion facile. Il y a également un coût pour ces fabricants de recalibrer leurs machines, a expliqué Jonathan Miller. Un avocat basé au Kentucky qui dirige le groupe de défense du chanvre US Hemp Roundtable.*

champ-cbd

Priorité pour les masques, gants et fournitures

Au milieu d’une grave pénurie d’équipements de protection individuelle et de fournitures médicales comme des gants et des masques. Certaines entreprises tirent parti de leurs relations pour trouver des solutions.

KushCo Holdings, une entreprise d’emballage qui fabrique des produits pour la marijuana et le chanvre. Elle a fait don de son inventaire complet de 100 000 «gants de bourgeon». Sans poudre en nitrile noir de qualité pharmaceutique à quatre hôpitaux différents.

Au Canada, le producteur de chanvre et de marijuana The Valens Co est basé à Kelowna, en Colombie-Britannique. Il a fait don de «quantités importantes» de divers équipements de protection individuelle. Notamment des gants, et des lingettes désinfectantes aux travailleurs de la santé à partir des fournitures existantes de l’entreprise.

Le futur et la relance économique après le coronavirus

En mars, la table ronde américaine sur le chanvre a lancé une série régulière de «Work From Home – Work For Hemp Wednesday», une initiative visant à amener l’industrie à réfléchir à l’avenir du chanvre et à la manière dont il peut être un élément majeur du nouveau cadre pour les États-Unis. suite à la crise des coronavirus.

“Il y avait un réel désir dans notre industrie d’essayer de faire quelque chose pour redonner et d’aider le pays dans cette urgence nationale actuelle”,

a déclaré JONATHAN Miller au Hemp Industry Daily.

Miller a déclaré que pendant que les membres de l’industrie du chanvre travaillaient à domicile, il souhaitait qu’ils apportent des idées sur la façon dont l’industrie du chanvre pouvait être aidée maintenant, mais qu’ils travaillaient également au développement de nouvelles solutions lors des sessions hebdomadaires Facebook Live.

Nous avons donc cherché d’autres moyens pour l’industrie de contribuer à atténuer la crise dans laquelle nous nous trouvons. Mais également de jeter les bases de la reprise économique qui sera devant nous.